L’avaleur n’attend pas le nombre des années

Jean-Pierre Coffe et Jean-Robert Pitte ont rendu un rapport sur les restaurants universitaires à Valérie Pécresse ; ils y préconisent, entre autres, le retour du pichet de rouge…

Publicités

Étiquettes : , ,

3 Réponses to “L’avaleur n’attend pas le nombre des années”

  1. Anne B. Says:

    Coffe est un imposteur. Il n’y connait rien et fait du blé en racontant des salades à qui veut bien l’entendre : Drucker & Co.

    Il y a tellement d’autres choses à régler dans les restos U… on en a tous un mauvais souvenir.

    A la semaine pro.

  2. Bacalahau y crouton Says:

    à mon avis, y a surtout des dessinateurs de presse qui regrettent de ne plus pouvoir fréquenter les restos U. Enfin, j’me comprends…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :